Commune libre d’Aligre
Accueil du site > Café associatif "LA COMMUNE" > Le café associatif, la Commune, en mars 2008

Le café associatif, la Commune, en mars 2008

jeudi 28 février 2008

La Commune alterne activités, rencontres culturelles et ATELIERS CULINAIRES les autres soirs. Le principe de ces ateliers culinaires : des adhérents préparent un menu que nous dégustons à partir de 20h pour des prix très accessibles. Vous voulez être les chefs d’un soir : passez au café pour vous inscrire sur l’agenda. Attention, il est nécessaire de prévoir une équipe de 4 personnes pour le service du soir !

IMPORTANT : nous manquons de bénévoles le soir pour aider en cuisine : vous pouvez passer vous inscrire sur le planning pour compléter les équipes du soir ! Vous inscrire une fois par mois par exemple, c’est soutenir ce lieu que nous faisons vivre ensemble.

N’oubliez pas votre ré-adhésion à la Commune pour 2008.

- Lundi 3 mars à 20h30 : Réunion mensuelle du Conseil d’Administration. Le Commune Libre d’Aligre vous convie à la réunion mensuelle de l’association. A l’ordre du jour : fonctionnement du café.

- Jeudi 6, 13, 20, 27 mars 15h/18h : Atelier« Mémoires d’Aligre ». Venez parler de notre quartier, celui d’hier et d’aujourd’hui, des « mémoires » d’Aligre. Apportez photos, lettres, cartes postales, journaux, revues, livres...et aussi, anecdotes et récits.....L’atelier se terminera par un goûter.

- Jeudi 6 mars à 20h00 : Café-Math, initié par le mathématicien François Dubois. Ce n’est pas un RV de matheux mais au contraire destiné aux communs des mortels et même à ceux que les maths scolaires ont terrorisés. Cette séance exceptionnelle au café portera sur le nombre d’or et Paul Borie tentera d’en présenter une application dans la composition chez Belà Bartok. Une soupe sera servie après le travail.

- Vendredi 7 mars à 20h00 : Camille de Vitry présente son film « La folie des hommes » (41 min). Documentaire sur les conditions de travail dans une mine au Mali.

- Tous les samedis 10/12h : Initiation au BRIDGE

- Samedi 8 mars à 15h/17h : Théâtre forum avec le Théâtre de l’Opprimé. Deux thèmes abordés : les cadences au travail, la discrimination.

- Du mardi 11 mars au samedi 22 mars : Exposition des « Magic Paintings » de Franck TIBURCE.pour voir le site de l’artiste, cliquez ici

- Mardi 11 mars 15h/17h, mardis 18, 26 MARS 16h30/18h : ATELIER JEUX enfants / parents pour s’amuser avec des jeux éducatifs, éthiques et savoureux, concentrés d’informations drôles et instructives sur la nature. Catherine lira des histoires de cuisine. Un goûter sera proposé.

- Mercredi 12 mars à 19h : L’association A Voix Haute vous invite à venir écouter une lecture de Tropique du Capricorne de Henry Miller par Pierre-Georges Molina, Juan Saubidet à la contrebasse. Reprise de la lecture donnée en janvier à L’Entrepôt.Un roman paru en France en 1939 « ...Brusquement, l’idée me vint, lumineuse, de leur danser une danse de guerre sous la pluie ; histoire de les distraire un peu. Je venais de m’élancer et j’allais attaquer ma valse du scalp, quand un trait de foudre zèbre le ciel et fend en deux un arbre... » Lecture suivie d’un repas vers 20h30.

- Jeudi 13 mars à 20h : Anne-Marie LALLEMENT projette son film « Chroniques partisanes », 2004 /2005 , film né d’un coup de colère : René Vautier le cinéaste le plus anticolonialiste de France a en effet été traîné dans la boue....et sur la toile par la direction du centre culturel du 2Oe "Confluences" pour avoir témoigné au procès de Garaudy en 1998. Je suis donc partie chez lui à Cancale pour en savoir davantage.... Ce film est une chronique très subjective du monde, tel que je le ressens aujourd’hui..Si le point de départ du film est volontairement polémique, il se veut aussi poétique et parfois mélancolique. Projection suivie d’une soupe.

- Samedi 15, 22, 29 MARS 14h30 /17h30 : Atelier couture. Sylvie vous propose de se retrouver pour coudre ensemble et apprendre des uns des autres. Une machine à coudre est disponible sur place.

- Lundi 17 mars à 20h : Comité d’Animation. Venez rencontrer les personnes qui animent le café, les habitants ou proposer une exposition, un atelier, un débat...

- Mardi 18 mars 18h : vernissage de Franck Tiburce et projection TMTV.fr. pour voir le site de l’artiste, cliquez ici Repas à partir de 20h

- Mercredi 19 mars de 15h30 à 17h : Projection de films pour enfants avec le « Relais 59 » sur le thème des droits des enfants.

- Mercredi 19 mars à partir de 19h : Soirée musicale proposée par Paul, dédiée à la contrebasse, avec Claude Tchamitchan, célèbre contrebassiste de jazz : 20 h Apéro-soupe - 20h 45 Concert : une heure de solo contrebasse - 21h 45 Suite du repas : lapin en gibelote par Jacques, dessert arménien par le musicien lui même (crème à la rose !!)

- Jeudi 20 mars 20h : CINE SAUCISSON d’ATTAC. Volem rien foutre al pays , de Pierre Carles, Christophe Coellot ,Stephane Goxe 2007, 1h45. Face à la « valeur travail » et au « travailler plus pour gagner plus », le film montre ceux qui ont quitté le système plutôt que de se laisser écraser. Il dérange et interroge parce qu’il montre que contester la logique du travail conduit à une remise en cause radicale de l’organisation capitaliste du monde. Une vie sans travail est-elle possible ? Projection suivie d’un débat + buffet garni par tous les participants.

- Vendredi 21 mars à 19h30 : CINE-CLUB ARABE : Enta Habibi de Youssef Chahine, Egypte, 1957. Pour préserver un héritage, deux familles cairotes arrangent le mariage de leurs enfants qui se détestent cordialement. Farid écume la nuit les cabarets du Caire et Yasmine croit avoir déjà rencontré son homme. Tous deux vont multiplier les ruses pour tromper leurs familles, s’alliant pour mûrir au sein de la comédie familiale une divertissante comédie de l’amour.De la grande comédie musicale égyptienne, une des plus populaires dans le monde arabe, avec Farid El-Atrache, Chadia et Hind Rostom qui nous rappellent qu’en son âge d’or, le cinéma égyptien a célébré à l’envi la légèreté, la fête, les femmes émancipées et leurs corps voluptueux. Projection suivie d’une paëlla à 22h.

- Du mardi 25 mars au samedi 5 avril : Exposition de peinture sur sable de Sophie FLEPP. Vernissage le mardi 25 mars à 18h30.

- Mardi 25 mars à 20h : Cycle d’histoire sociale organisé par ATTAC et animé par Jean-Marc Pernot, chercheur en science sociale et membre d’Attac et du Conseil scientifique.

- Mercredi 26 mars de 14h30 à 17h : Atelier pâtisserie avec Elsa pour les enfants de 8/12 ans

- Jeudi 27 mars à 20h : « Petit voyage en Terre d’Hélicon, hommage à Charles Pathé » Un ciné concert exceptionnel. À l’occasion du 50e anniversaire de la disparition de Charles Pathé, nous vous proposons un ciné concert, véritable création et fruit d’une collaboration étroite entre Gaumont Pathé archives, la compagnie Les Planches à Musique et le festival du court métrage d’humour de Meudon. Deux films d’actualités, huit comédies burlesques et une dizaine de musiciens (majoritairement élèves ou anciens élèves de l’ENS de Cachan) vous replongent au début du siècle, au temps où les films muets étaient accompagnés en musique. La compagnie Les Planches à Musique a reçu en 2006 pour sa dernière création Ubu Roi ou les Polonais le Premier Prix National Culture délivré par le CNOUS. Le travail de la compagnie a été sélectionné parmi plus de 1800 projets culturels universitaire en France. Spectacle suivi d’une repas vers 21h.

- Mardi 1er avril à 19h : Trio contrebasse, piano et clarinette. Concert suivi d’un repas.

- Mercredi 2 avril à 20h : Projection de « Desert Rebel : Ishumars les Rockers oubliés du désert » réalisé par François Bergeron (2006, 95’, VF). « Victimes des conséquences de la colonisation, les Touaregs se rebellent depuis les années 90 au Mali et au Niger. Chanteur et combattant armé d’une guitare et d’une kalachnikov, Abdallah Oumbadougou vécut au cœur des évènements ; son œuvre écrite en réaction aux persécutions que subissent son peuple, montre d’une façon criante et poétique, les difficultés des Touaregs à survivre dans un monde qui ne laisse plus de place aux nomades. La voix d’Abdallah porte l’histoire, le découvrir permet de mieux comprendre la situation des hommes du désert. Quand les artistes se connectent, l’histoire se raconte avec force libérée des statu quo politique et des amnésies nationales ». Projection suivie d’une soupe vers 21h30

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0