Commune libre d’Aligre
Accueil du site > Fédération des Cafés Associatifs de Paris > La Fédération des cafés associatifs de Paris boycotte le Forum des (...)

La Fédération des cafés associatifs de Paris boycotte le Forum des associations des 17 et 18 Octobre 2008

jeudi 16 octobre 2008

Nous n’irons pas leur servir la soupe !

La Commune Libre d’Aligre fait partie, depuis sa création, de la fédération des cafés associatifs parisiens.

A l’occasion du forum des associations, organisé par la Mairie de Paris, la Fédération était invitée pour animer « l’espace détente », en fait buvette. La fédération lors d’une réunion en juin avec la Mairie acceptait l’idée avec la condition de pouvoir faire de ce moment et de cet espace une tribune où les principes et les revendications des cafés associatifs fédérés pouvaient être exprimés.

Au fil des réunions d’organisation de cet événement avec la mairie, il s’est avéré que l’intervention des cafés se résumerait à être un prestataire de service style « Sodexho » où il s’agissait de fournir 500 repas/jour. Du contenant mais pas de contenu.

Devant cette situation, la fédération a demandé la garantie de pouvoir tenir deux débats en y invitant des élus d’arrondissement et de la ville dont les intitulés étaient : « présentation de la charte des cafés associatifs » et « quels avenirs pour les lieux associatifs à Paris » ?

La Mairie prise au dépourvue, nous accusant de « forcing » a refusé catégoriquement tout débat, réduisant de fait notre intervention à servir la soupe. Ce n’est pas dans les habitudes des cafés associatifs, et pressentant que cette présence n’était pas représentative de nos actions, la Commune libre et l’ensemble de la fédération a décidé de boycotter le forum et de diffuser le communiqué de presse qui suit pour dénoncer les pratiques de la Mairie de Paris à notre encontre.

Une fois de plus la « démocratie participative » n’est possible que sous contrôle de la mairie.

Toni Briceno, Cécile Petitet représentant la Commune Libre d’Aligre à la Fédération des Cafés Associatifs.

Communiqué de presse :

La Fédération des cafés associatifs de Paris ne se reconnaît pas dans le cadre imposé par la Mairie de Paris à l’occasion du Forum des associations des 17 et 18 octobre 2008 organisé sur le parvis de l’Hôtel de Ville.

La Mairie de Paris entend limiter notre participation aux seules fins de servir des repas et des boissons, rejetant nos propositions de débats sur des sujets en rapport avec le thème du Forum : « le soutien à la création et au développement de projets associatifs ».

Par conséquent, nous refusons de participer à cet événement. Nous comptions pourtant sur cette occasion pour présenter la Fédération des cafés associatifs de Paris, organiser des débats et interpeller les élus sur des problématiques telles que : « quel avenir pour les lieux associatifs à Paris ? », ce qui nous a été catégoriquement interdit par nos interlocuteurs. Nous regrettons que les discussions en ce sens aient abouti à une impasse.

Nous avons l’habitude d’évoluer dans des lieux d’expression ouverts à tous. Dans nos associations, la restauration n’est pas une fin en soi et reste un prétexte à la rencontre et à l’échange. Nous déplorons que la Mairie de Paris ne l’ait pas compris et qu’elle nous ait considérés comme des prestataires de services, nous regrettons d’avoir été bâillonnés/censurés de la sorte par ceux-là mêmes qui prétendent nous soutenir.

Signataires :

Le Barbizon - Les Amis de Tolbiac, 141 rue de Tolbiac 75013 Paris

Le Café Projets, 18 rue des Terres au Curé, 75013 Paris

La Commune, le café associatif de la Commune Libre d’Aligre, 3 rue d’Aligre 75012 Paris

Le Moulin à Café, association café associatif Pernety, 8 rue Léonie 75014 Paris

L’Ogresse, théâtre associatif, 4 rue des Prairies, 75020 Paris

Le Petit Ney, 10 avenue de la Porte Montmartre, 75018 Paris

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0